Structure et équipements du musée

Structure et équipements du musée

Film d'introduction à l'entrée du musée

movie_of_introduction.jpg

A l'entrée du musée, une video présente en boucle le projet du musée de l'université Kokugaku.in.
Ce petit film a été réalisé en 2014 dans le cadre des « Activités conjointes des musées promouvant la culture japonaise à partir de Shibuya, Tokyo », soutenu par le Programme de soutien à la création de musées d'art et d'histoire en collaboration avec les collectivités locales du ministère de la Culture. Il présente le projet du musée, les principales pièces exposées et activités menées, ainsi que l'aspect général du musée, mais aussi le musée d'art Yamatane (version courte), et les itinéraires menant au Musée Shirane de folklore et littérature de l’arrondissement de Shibuya ainsi qu'à la Bibliothèque orientale (Tôyô bunko).
Le musée de l'université et le musée d'art Yamatane collaborent pour présenter leurs informations respectives. C'est ainsi que le musée Yamatane propose dans son hall d'entrée une vidéo présentant ses collections mais aussi le musée de l'université de Kokugaku.in, dans une version courte. Ces vidéos connaissent un sous-titrage intégral en anglais afin d'être accessibles au plus grand nombre.

Comptoir des publications, entrée du musée

Vous trouverez dans l'entrée du musée des dépliants, catalogues, livres ou revues rendant compte des recherches, gratuits ou payants, publiés à l'occasion des expositions précédentes.

Hall multimédia

Un écran géant est installé dans nos salles d'exposition. Y sont diffusées des images explicitant le concept du musée, ainsi que des diapositives donnant des explications visuelles sur les expositions en cours.

Accès Wifi

Le Wifi (Docomo) est en accès libre dans toutes les salles d'exposition du musée. Ce dispositif permet aux visiteurs d'accéder à une information complémentaire sur les objets exposés, grâce aux documents proposés en ligne par le musée numérique de l'université.
※ Pour utiliser le Wi-Fi docomo un contrat est nécessaire. La connection est la meilleure possible en fonction des conditions d'utilisation (best-effort).

Parallèlement aux expositions dans le musée de l'université, l'université de Kokugaku.in nourrit un musée numérique, mis en place grâce au travail de l'Organe de développement et de promotion de la recherche, qui est un service de recherche de l'université. Le Musée numérique a été élaboré afin que les résultats des travaux scientifiques menés dans notre université puissent être utilisés pour la recherche et l'enseignement dans et hors les murs de l'université. Sa volonté est d'être utile de façon très large aussi bien aux chercheurs et étudiants qu'au grand public. Le musée numérique se fonde sur une base de données ouverte rassemblant des informations de formats très divers : documents variés issus de la recherche menée à l'université mais aussi informations de référence, images, enregistrements sonores, films, relatifs aux objets composant le fond du musée de l'université ou exposés temporairement.

Des installations universitaires

Cafés, Restaurants, Sanctuaire

  • Café lounge Wakakigaoka

    Au rez-de-chaussée (1F) de l'Academic Media Center, café proposant repas légers et pains sortis du four. Le melon bread a beaucoup de succès. Possibilité de gagner des points de fidélité en venant avec son thermos.

  • Memorial Restaurant

    Au deuxième niveau (2F) du bâtiment 3, restaurant géré par la coopérative et proposant de la cuisine essentiellement occidentale et chinoise : menu hebdomadaire de soutien à la reconstruction après le tsunami du Tohoku, menus à plat fixe divers, riz au curry, pâtes râmen, sôba...

  • Restaurant NAGOMI

    Restaurant japonais situé au rez-de-chaussée (1F) du bâtiment 3. Le copieux plat de pâtes udon de Sanuki est une de ses fiertés. Les pâtes de blé ainsi que la sauce de soja, la bonite et le maquereau séché utilisé dans le bouillon spécialité de la maison viennent du département de Kagawa (Shikoku).

  • Sanctuaire


    shinden.jpg

    On y vénère l'ensemble des 800 myriades de divinités célestes et terrestres, à commencer par la grande déesse Amaterasu. Ce sanctuaire fut établi grâce à une donation spécifique, en vue de la construction d'un établissement religieux, de WADA Toyoji en 1932. Wada était administrateur de l'Institut d'étude et d'enseignement des textes classiques impériaux (Kôten kôkyûjo), dont est issue l'université Kokugaku.in. Une célébration anniversaire de la consécration du sanctuaire est effectuée chaque année, le 1er mai. Le pavillon des offrandes et le pavillon des rites furent agrandis en avril 1995, lorsque le sanctuaire bénéficia du don d'une partie des matériaux anciens du sanctuaire d'Ise, à l'occasion de la 61ème reconstruction de celui-ci. Le bruit de l'eau de la Kamunabi-gawa qui coule devant le pavillon central du sanctuaire berce les oreilles et apaise le coeur. Il est de coutume de se laver les mains avant d'aller plus avant afin de se purifier le corps et l'âme, puis, arrivé devant la divinité, de s'incliner deux fois de suite, de frapper dans ses mains deux fois et de s'incliner encore une fois.